Le simulateur « Avec quels documents voyager en Europe ? » est en ligne.

https://www.service-public.fr/simulateur/calcul/DocumentsVoyageEurope

 

Il permet aux ressortissants français majeurs de connaître le document d'identité (passeport, carte nationale d'identité) exigé pour un court séjour en Europe. Il comporte 2 onglets :

  • Où allez-vous ?  pour connaître les documents exigés pour entrer dans un pays précis ;
  • Quel document est en votre possession ? pour connaître les destinations possibles selon le document disponible (passeport, CNI, CNI dont la validité a été prolongée mais qui est facialement périmée).

 

Il permet de savoir facilement si sa carte d’identité bénéficie de la validité prolongée. Il renseigne également sur les validités extensives exigées par différents pays (par exemple, pour entrer en Turquie, il faut un passeport ou une CNI valable 4 mois après son entrée dans le pays).

Soutien aux entreprises : l’Agglomération lance un fonds de soutien au commerce et annonce sa contribution au dispositif de relance régional

 

Pour rappel, l’Agglomération a débloqué mi-avril un fonds d’urgence d’un demi-million d’euros qui avait été précédé, dès l’annonce du confinement, d’une série de mesures visant à soutenir les entreprises avec qui elle était liée : report des loyers pour celles qui sont locataires de l’Agglomération, suspension du paiement de factures, et report d’avances remboursables.En complément, elle propose aujourd’hui, un fonds de soutien aux activités commerciales (subvention de 1500 euros pour les commerces d’une surface inférieure à 400m²). Cette intervention vise à soutenir le commerce de proximité, très présent sur le territoire, et fortement impacté par la crise sanitaire.En parallèle, la Communauté d’Agglomération va contribuer au fonds de relance initié par la Région Hauts-de-France avec la Banque des Territoires, à hauteur de 2 euros par habitant afin de renforcer les capacités d’intervention régionales pour favoriser la reprise d’activité des TPE et des structures de l’économie sociale et solidaire du territoire.  Voici le détail de ces deux dispositifs : 

Le dispositif de soutien aux activités commerciales de l’Agglomération

A qui s’adresse cette aide ?

Aux entreprises et aux structures de l’économie sociale et solidaire, créées avant le 01/01/2020, dont le siège social est établi dans une des 100 communes du territoire de l’Agglomération et répondant aux critères suivants :

- Disposer d'un point de vente ou d'un lieu d'accueil de la clientèle, situé sur le territoire de la communauté d’agglomération, dont la surface principale est inférieure à 400m² (référencé MAG1, MAG2 ou MAG3 par les services fiscaux suite à la révision des valeurs locatives des locaux professionnels en vigueur depuis 2017, toutes les autres catégories étant exclues de ce dispositif.)
- Avoir subi une fermeture administrative dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19.

  • Pour les entreprises :

    • Avoir moins de 10 salariés (équivalent temps plein), y compris l’emploi du dirigeant

    • Réaliser un chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million d’euros

    • Avoir un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 €, hors rémunération du dirigeant

Sont exclues : les activités agricoles, les activités immobilières et financières, et les entreprises bénéficiant d’un régime particulier. 
  • Pour les structures de l’économie sociale et solidaire, à savoir les entreprises ayant un statut de SARL, SA, SAS et ayant obtenu l’agrément ESUS (ou en cours d'obtention), les entreprises coopératives, les associations ayant une activité économique, les structures de l'insertion par l'activité économique ou les groupements d'employeurs :  
    • Avoir au moins 1 salarié, y compris l’emploi du dirigeant
    • Réaliser un chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million d’euros 
    • Avoir un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 € hors rémunération du dirigeant
Sont exclus : les Ateliers et Chantiers d'Insertion (ACI) et les secteurs d'activités exclus par les régimes d'aides ou catégories d’aides sur lesquels s'appuie le présent cadre d'intervention. 
  • Cette aide s’adresse également aux commerçants non sédentaires dont le siège social est situé sur le territoire de l’agglomération.
 A noter : les informations relatives aux effectifs de la structure, au chiffre d’affaire annuel et au bénéfice annuel seront examinées à l’échelle de l’entreprise au sens européen du terme, et non à l’échelle de l’établissement. Ainsi, plusieurs établissements disposant de numéros de SIRET différents mais d’un numéro SIREN commun seront considérés, au regard de cette aide, comme une seule et même « structure », en ce qui concerne les critères de chiffre d’affaire annuel, de bénéfice annuel et d’effectifs.

Le montant de l’aide

Il s’agit d’une subvention forfaitaire de 1500 €, versée en une fois.

Comment demander l’aide ?

Une seule demande pourra être formulée par établissement. 
Les dossiers sont à remplir et à déposer exclusivement sur la plateforme suivante, accessible via ce lien.

Des questions ?

Pour toute question relative à cette aide, merci de vous adresser à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Retrouvez ici la liste des 100 communes de la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay, Artois Lys Romane.

Le médiateur national de l’énergie est une autorité publique indépendante, chargée d’informer les consommateurs et de les aider en cas de litige avec une entreprise du secteur de l’énergie.

Vous trouverez ci-dessous la version électronique du « Guide pratique des marchés de l’électricité et du gaz naturel », réalisé en partenariat avec l’INC (Institut National de la Consommation), qui vient d''être mis à jour.

  • Comment relever son compteur
  • Lles démarches pour changer de fournisseur
  • L es astuces pour économiser de l’énergie
  • Les conseils en cas de difficultés de paiement…

Des sujets très pratiques sont évoqués dans ce livret d’une trentaine de pages dont l’objectif est d’informer les Français sur les marchés de l’électricité et du gaz.

Il s’inscrit dans un dispositif d’information plus global qui inclut notamment le site www.energie-info.fr et le numéro vert 0 800 112 212 (appel et service gratuits) qui permettent aux équipes du médiateur de répondre aux questions des consommateurs.